Ontario
Québec
De Gaspé à Tadoussac
De la rivière Saguenay au lac Saint-Jean
De l'île d'Orléans à Québec
De Trois-Rivières à Montréal
De la rivière des Outaouais aux chutes de la Chaudière




Contactez-nous

Québec

De Gaspé à Tadoussac
De la rivière Saguenay au lac Saint-Jean
De l'île d'Orléans à Québec
De Trois-Rivières à Montréal
De la rivière des Outaouais aux chutes de la Chaudière

Trois navires participent au premier voyage de Samuel de Champlain en Nouvelle-France. Deux seulement arrivent à Tadoussac au printemps 1603, la Bonne-Renommée et la Françoise, le troisième bateau s'étant arrêté à Terre-Neuve.

Réplique du Don-de-Dieu au tricentenaire de Québec, 1908, Québec, Québec

Réplique du Don-de-Dieu au tricentenaire de Québec, 1908, Québec, Québec
Archives nationales du Canada/C-11472

Voyage en temps record

Avant même que Champlain parcourt le vaste territoire presque inexploré de ce qui s'appelle aujourd'hui l'Acadie, le Québec et l'Ontario, il lui faut traverser l'océan Atlantique. La durée du trajet varie selon les intempéries, bien entendu. Champlain ne semble pas avoir peur d'exposer sa « vie aux ondes impétueuses de l'océan », comme il le dit.

En 1610, la traversée de l'océan s'effectue en un temps record : 17 jours, de Honfleur à Tadoussac, « ce qui ne s'était vu, affirme Champlain, il y avait plus de 60 ans, à ce que disaient les vieux mariniers qui voguent ordinairement au dit pays.»

La vigie du Starboard, 1920-1940

La vigie du Starboard, 1920-1940
W.R. Macaskill/Archives nationales du Canada/PA-123637





© ROPFO 2001. Tous droits réservés.
Conception