Ontario
Québec
De Gaspé à Tadoussac
De la rivière Saguenay au lac Saint-Jean
De l'île d'Orléans à Québec
De Trois-Rivières à Montréal
De la rivière des Outaouais aux chutes de la Chaudière



Contactez-nous
De Gaspé à Tadoussac

Gaspé et Percé
Tadoussac
     Tadoussac, un pied-à-terre

Gaspé et Percé

Si Tadoussac est un endroit connu, un pied-à-terre, avant même l'arrivée de Champlain, il en va de même pour Gaspé qui sert d'escale aux navires traversant l'Atlantique.

Champlain s'arrête brièvement à Gaspé. Il mentionne dans son journal qu'il aperçoit la baie des Morues, l'île Bonaventure et le rocher Percé, qu'il nomme « l'île Percée, qui est comme un rocher fort haut, élevé des deux côtés, où il y a un trou par où les chaloupes et bateaux peuvent passer de haute mer. »

Rocher Percé, Québec

Rocher Percé, Québec
William James Topley/Archives nationales du Canada/PA-12986/Détail

Il ajoute que « Gaspé, baie des Morues et île Percée, sont des lieux où se fait la pêche du poisson sec et vert. »

Que signifie « poisson sec » et « poisson vert » ? Le poisson vert, pêché au large, est salé sur le navire ; tandis que le poisson sec est séché sur les galets du rivage ou sur des vignaux, sorte de treillis constitués de branches de sapin et suspendus au-dessus du sol.

Poissons mis à sécher

Poissons mis à sécher
William James Topley/Archives nationales du Canada/PA-13061

Tadoussac

Champlain mouille l'ancre pour la première fois à Tadoussac le 24 mai 1603 et entre dans le port deux jours plus tard.

Carte géographique du port de Tadoussac

Carte géographique du port de Tadoussac
Musée canadien des civilisations/S94-13232

Quand Samuel de Champlain remonte le Saint-Laurent pour la première fois, le petit poste de traite de Tadoussac, construit par Pierre de Chauvin en 1600, est le seul signe de la colonie française en Amérique du Nord.

Champlain note que le port de Tadoussac « est fait comme une anse à l'entrée de la rivière du Saguenay, où il y a un courant d'eau et marée fort étrange, pour sa vitesse et profondité, où quelquefois il vient des vents impétueux à cause de la froidure qu'ils amènent avec eux. »

Quand il débarque, l'atmosphère est à la fête. Les Montagnais, Algonquins et Malécites (Etchemins) se réjouissent d'une récente victoire sur les Iroquois. Champlain s'assoit en compagnie des chefs indiens et d'autres Européens qui ont traversé avec lui l'Atlantique. Ensemble, ils pétunent.

Champlain s'engage vis-à-vis des Montagnais, Algonquins et Etchemins à participer à leur guerre contre les Iroquois. Il s'agit d'une alliance très importante aux points de vue politique et économique, puisque ces nations font la traite des fourrures avec les Français.

L'historien Marcel Trudel affirme que Tadoussac « demeurera pendant trente ans le seul port maritime du Saint-Laurent », et ce de 1600 à 1630.

Anse à l'eau à Tadoussac, Québec

Anse à l'eau à Tadoussac, Québec
Jules Ernest Livernois/Archives nationales du Canada/PA-23841/Détail

On peut dire que Tadoussac est le premier pied-à-terre en Nouvelle-France pour Champlain.





© ROPFO 2001. Tous droits réservés.
Conception