• Multimédias
  • Multimédias
    Animations
    Cartes
    Images
    Écrits et textes
    Sons et vidéos
    Jeux



    Contactez-nous


    Poème de Marc Lescarbot adressé à Champlain

    Champlein, ja dès long temps que je voy que ton loisir
    S'employe obstinément et sans aucune treuve
    À rechercher les flots, qui de la Terre-neuve
    Viennent, aprés maints sauts, les rivages saisir.

    Que si tu viens à chef de ta belle entreprise,
    On ne peut estimer combien de gloire un jour
    Acquerras à ton nom que desja chacun prise.

    Car d'un fleuve infini tu cherches l'origine,
    Afin qu'à l'avenir y faisant ton sejour
    Tu nous faces par là parvenir à la Chine.

    N.B. L'orthographe est celui du français du dix-septième siècle.





    © ROPFO 2001. Tous droits réservés.
    Conception